AQUIDEAS

Huîtres & Crevettes

Sélénium, un oligoélément important

Rédigé par Aquideas Aucun commentaire

 

  Symbole : Se

  Classe : Non-métal

  Numéro atomique : 34

  Groupe : VI A (groupe des Chalcogènes1, autrefois

                                                                                       VI B dans l'ancien système IUPAC2 utilisé en Europe)

Historique

     Le sélénium a été découvert par les chimistes Jöns Jacob Berzelius (1779-1848) et Gahn en 1817. Son nom vient du grec selênê, qui désigne "Lune".

Propriétés

     C’est un métalloïde mou et peut être de couleur noire, grise ou rouge.

     Il s'agit d'un semi-conducteur photosensible.

     Le sélénium ne réagit pas avec l'eau et brûle dans l’air.

     C’est un élément qui se concentre dans certaines plantes (céréales ou herbes) et levures. Ainsi, La Plume du prince (Stanleya pinnata) est une plante bio-accumulatrice de sélénium. Certains sols sont particulièrement riches en cet élément, comme c'est le cas dans certains pays d' Amérique du nord et du sud. Le sélénium se retrouve ensuite dans la chaîne alimentaire via les végétaux dans lesquels il s'accumule, et les animaux qui les consomment.

Utilisation

     Le sélénium est obtenu à partir du raffinage du plomb, cuivre et nickel.

     En métallurgie électrolytique, il permet d'améliorer la qualité du cuivre et de l’acier inoxydable, notamment pour les pièces d'armes à feu.

     C’est un élément intéressant pour les tambours de photocopieurs, imprimantes Lazer, capteurs et connecteurs électroniques (piles photoélectriques, batteries solaires, cellules photovoltaïques) et caméras (posemètre de certains appareils photos).

     C’est aussi un colorant pour la fabrication du verre (il sert à masquer la couleur verte) et les matières plastiques.

     En application chimique, il est utilisé dans la vulcanisation3.

     Enfin à doses très faibles, c'est un complément pour les sols agricoles pauvres et est inclus dans le régime alimentaire des animaux.

Effets sur la santé

     Il s'agit d'un oligoélément4 indispensable à l'homme en très faible dose. Il doit être obtenu par notre alimentation. Le sélénium agit au sein du fonctionnement de plusieurs systèmes, endocrinien, immunitaire et cardio-vasculaires. C'est également un antioxydant puissant et un chélateur de métaux lourds (c'est-à-dire qu'il possède la capacité de fixer des cations métalliques, qui sont ensuite facilement éliminés par le rein).

     Le Sélénium est un constituant indispensable de certaines enzymes antioxydantes (agit comme coenzyme). Il permet la régénération des antioxydants (vitamine C, vitamine E, glutathion) et participe ainsi à la lutte contre les radicaux libres5 qui agressent nos cellules et notre ADN (en excès, ces radicaux libres entraînent un vieillissement précoce). Comme le Zinc, le sélénium exerce un effet stimulant sur notre système immunitaire en intervenant sur le bon fonctionnement de la thyroïde (tissu qui contient plus de sélénium que tout autre organe dans le corps humain) afin de synthétiser les hormones thyroïdiennes. Celles-ci renforcent entre autre le système immunitaire qui combattra les menaces potentielles dans le corps, notamment les bactéries, virus et parasites. Le sélénium joue donc un rôle important pour pallier aux inflammations6 afin de rester en bonne santé.

     En raison de la capacité du sélénium à réduire l’inflammation, certaines études suggèrent que ce minéral pourrait aider à réduire les symptômes liés à l’asthme.

     C'est aussi un constituant des séléno-protéines, dont fait partie le principal antioxydant intracellulaire, la glutathion peroxydase. Ce dernier enzyme travaille de concert avec la vitamine E pour protéger les membranes cellulaires.

     On considère qu'un apport journalier de 55-75µg7 de sélénium est recommandé chez l'adulte.

     Toutefois à dose à peine plus importante, le sélénium devient toxique par inhalation et ingestion ...avec des douleurs musculaires et problèmes cardiaques [en réduisant l’inflammation et le stress oxydatif dans notre corps), des ongles déformés, des irritations sur la membrane de muqueuses (dermatites), des inflammations ou encore des douleurs sévères].

     A dose beaucoup plus forte (> 900 µg/jour), il peut provoquer des nausées/vomissements, vertiges, secousses, diarrhées, une fragilisation des ongles, la perte de cheveux, poils et dents, de la fatigue/léthargie (pouvant conduire à une paralysie progressive), une baisse des facultés mentales et même une infertilité dans la reproduction.

     Il arrive que l'absorption de sélénium par la nourriture soit plus élevée que d'habitude car, dans le passé, beaucoup de fertilisants riches en sélénium ont été utilisés sur les terres agricoles. Ainsi, cet élément peut finir dans les eaux souterraines ou les eaux de surface lors de l'irrigation. De ce fait, il arrive parfois que le sélénium se retrouve dans les eaux potables, comme dans les puits locaux.

     Pour mesurer le taux de sélénium dans l'organisme, on utilise différentes techniques notamment l'analyse du sang, des cheveux et surtout des ongles (selon plusieurs études épidémiologiques, la méthode serait plus fiable sur ces derniers pour évaluer l'apport en sélénium à long terme).

Sources de Sélénium

     Beaucoup d'aliments sains fournissent du sélénium, mais les suivants en sont d'excellentes sources:

     - les huîtres sont des fruit de mer riches en Sélénium;

     - certains poissons en contient beaucoup, comme l'Albacore ou Thon jaune, la lotte et le lieu

       noir (dans une moindre mesure la limande, le flétan, la sole, les sardines, le saumon et le

       hareng), de même les mollusques (coquilles Saint-Jacques), le calmar, les crevettes (bonne

      source) et le homard;

     - en bien moindre quantité la viande, les rognons de porc et de bœuf;

     - le jaune d'œuf, le foie, les abats, la poitrine de poulet et le fromage;

     - les céréales (pain de blé entier) et riz complets;

     - les graines (tournesol, sésame, oléagineux), l'ail, les tomates, le poivron rouge, les pois chiches

       (surtout), les haricots, le chou, le brocoli et les champignons (shiitake);

     - les fruits secs (raisins), particulièrement les noix du Brésil.

     Comme mentionné plus haut, la concentration de sélénium dans les aliments d’origine végétale varie en fonction de la teneur en sélénium du sol dans lequel ils ont été cultivés. En Occident, de nombreux sols sont appauvris par les cultures intensives, et donc sont carencés en sélénium. La culture biologique ou raisonnée préserve mieux les sols, et sont donc une garantie de source de sélénium dans les végétaux qu’elles nourrissent.

     Enfin, n'oubliez pas que les vitamines C et E sont des alliées au sélénium: la première améliore la biodisponibilité, la seconde a un effet bénéfique sur les taux de sélénium dans le sang. Au contraire, la présence de fibres réduit son absorption.

 

Références:

- Clubmedical, Australia, 2018 (https://clubmedical.icu/sant%C3%A9/selenium-deficiency/)

- Dietary reference intakes for vitamin C, vitamin E, selenium, and carotenoids, Food and

  Nutrition Board, Institute of Medicine (USA/Canada), 2000.

- Dr. Florence Kavaler, 2021 (https://genialsante.com/7-avantages-scientifiques-du-selenium-

  pour-la-sante/)

- https://fr.wikipedia.org/wiki/S%C3%A9l%C3%A9nium

- https://www.futura-sciences.com/sciences/definitions/chimie-selenium-13614/

- https://www.lanutrition.fr/les-news/hypothyroidie-les-supplements-de-zinc-et-selenium-

  seraient-benefiques

- https://www.sciencesetavenir.fr/sante

_______________________________

1 Groupe où l'on trouve l'Oxygène (O), le Souffre (S), le Tellure ou Tellurium [Te; trouvé souvent en combinaison avec l'or (Au), le plomb (Pb), le bismuth (Bi), l'antimoine (Sb) et dans certains forages de diamants] et le Polonium (Po; à l'état de traces dans les minerais d'uranium). Ces éléments ont une forte tendance à capter deux électrons.

2 l'Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée (en anglais).

3 Procédé chimique consistant à incorporer du Soufre ou tout autre agent vulcanisant, dans un élastomère brut. Cela permet de former des ponts entre des chaînes moléculaires (liaisons chimiques) après cuisson.

4 Substance nutritionnelle qui - en très faible quantité - est indispensable dans certaines relations (réactions) biochimiques du métabolisme interne chez l'humain, les animaux et plantes (en d'autres termes, vitale pour le bon fonctionnement des organismes vivants).

5 Les radicaux libres sont des sous-produits normaux du processus métabolique et se forment dans notre corps quotidiennement. Ils ont souvent une mauvaise réputation, mais les radicaux libres sont essentiels pour notre santé. Ils remplissent des fonctions importantes, y compris la protection contre les maladies (car ils stimulent le système immunitaire).

6 Processus biologique naturel protecteur qui résulte d'une agression, comme une allergie, infection ou blessure. C'est un mécanisme de défense dans notre corps qui sert à reconnaître, détruire et éliminer les substances qui lui sont étrangères.

7 µg = microgramme (un millième de milligramme).

Écrire un commentaire

Quelle est la deuxième lettre du mot evci3a ?

Fil RSS des commentaires de cet article